Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print
Instaurée pour la première fois en 2006 à l’initiative de l’État, la démarche de participation citoyenne consiste à sensibiliser les habitants d’une commune ou d’un quartier en les associant à la protection de leur environnement.

Mis en place dans les secteurs touchés par des cambriolages et des incivilités, ce dispositif encourage la population à adopter une attitude vigilante et solidaire ainsi qu’à informer les forces de l’ordre de tout fait particulier.

Il doit favoriser l’alerte rapide à la gendarmerie de tout évènement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins.

Il n’a pour autant pas vocation à se substituer à l’action des forces de sécurité publiques (gendarmerie nationale ou police municipale).

Fermer le menu