Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on print
L’arrêté interministériel n° NOR INTE1926068A, publié au Journal Officiel le 26 octobre 2019, n’a pas reconnu la commune de Montfort l’Amaury en état de catastrophe naturelle pour le phénomène de mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols pour l’année 2018.

Les critères cumulatifs retenus pour qu’une commune soit reconnue en état de catastrophe naturelle sécheresse sont :

  • La présence sur le territoire communal de sols sensibles à l’aléa mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols
  • Un facteur déclenchant : une sécheresse anormale.

Concernant le premier critère, il ressort des données recueilles par le Bureau de Recherches Géologique et Minière (BRGM) que la présence des sols sensibles à l’aléa sécheresse et réhydratation des argiles est avérée sur la commune de Montfort l’Amaury.

Cependant concernant le deuxième critère, au regard des données relatives au niveau d’humidité des sols superficiels recueillies par Météo-France, le caractère anormal de la sécheresse n’est pas démontré sur l’année 2018 sur le territoire communal.

Consultez l’arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sécheresse 2018

Close Menu