Sur 5 ans, l’Etat a prélevé 2 006 580 € sur l’autofinancement de la ville et a réduit d’autant la capacité de la Municipalité à investir au profit des Montfortois, et ce pour contribuer à rembourser la dette de l’Etat (?!) et à aider les communes « plus pauvres » (ou mal gérées).

FPIC : Le Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales 
FNGIR : Le Fonds national de garantie individuelle des ressources

Les principaux investissements 2018

PATRIMOINE

  • Achèvement du programme 2 de restauration des vitraux
  • Lancement du marché pour la rénovation complète de l’extérieur de l’église
  • Lancement du programme 3 de restauration des vitraux

VOIRIE

  • Pavage de la rue Normande

 

 

 

SOCIOCULTUREL

  • Réfection complète de la salle de spectacle et des sanitaires du CML

SPORTIF

  • Création d’un club house de foot
  • Aménagement d’une coursive sur le terrain de rugby
  • Construction de deux courts de tennis
  • Sécurisation du stade

Pas d’augmentation de la pression fiscale depuis 8 ans

Pas de recours à l’emprunt depuis 2011

Des finances saines

Malgré un programme d’investissement ambitieux dont l’essentiel est d’ores et déjà arrêté jusqu’en 2022

Des dépenses de fonctionnement totalement maîtrisées

Pour permettre un autofinancement satisfaisant malgré des réformes de l’Etat très pénalisantes pour les communes

Fermer le menu